mardi 1 juillet 2014

Jeu Part four

Ce tour-ci est un tour un peu différent. Cette fois-ci, à mon grand plaisir, les rôles ont été inversé, j'ai proposé à mon amie très chère IDW2GO une photo. En quelques minutes, elle nous offre le cadeau de ce petit texte... Il faut avouer que je ne lui ai pas facilité la tâche avec cette photo :

Photo proposée par Aurélie
A mon humble avis, mon inestimable amie a relevé le défi haut la main!

Inoubliable

Sa Sérénissime Majesté Élizabeth d'Angleterre, Lumière de l'Empire et fiancée du Docteur observait les trois hommes. Elle fronçait les sourcils et détaillait les trois personnes, depuis les souliers jusqu'à la dernière mèche de cheveux.

"Vous êtes le Docteur?"

"Oui." répondit War Doctor.
"Oh, non! Pas encore cette question!" se plaignit Eleventh.

"Vous le savez bien." répondit Tenth avec chaleur et un clin d’œil.

"La même personne? Vous vieillissez différemment? Vous changez de visage à mesure que les années passent? Vous êtes donc le plus jeune (en pointant Eleventh) et vous le plus vieux (en pointant War Doctor). Et vous... vous êtes juste parfait (en pointant Tenth)."

"Ehm... eh bien..." balbutia Tenth.

"Ce qu'il veut dire, coupa Eleventh, c'est que la modestie qu'il ne possède pas est sur le point de lui faire dire qu'il se trouve effectivement parfait. En fait, je suis le plus âgé et 'Grand-Dad' est le jeunot."

"Vous vieillissez à l'envers donc!" s'exclama Élizabeth avec étonnement.
"Je vais vous expliquer les choses clairement." intervint War Doctor. "Nous vieillissons avec le même visage, mais au moment de notre mort, nous... changeons de visage. Et de corps. Nous possédons ainsi plus d'une vie. Je suis à ma neuvième vie. Lui en est à sa onzième et lui à sa douzième."

"La même personne en plusieurs exemplaire! Et il n'y a pas aucun doute que vous êtes le même homme?"

"Aucun." promit Eleventh.
"Alors vous vous rappelez que nous nous sommes fiancés." dit-elle en foudroyant du regard Eleventh. "Vous le saviez depuis le début de ces événements." ajouta-t-elle avec un ton de reproche.

"Eh bien... les événements sont un peu compliqués et influencent ma mémoire alors..."

"Et que pensez-vous de ce futur où vous serez le co-souverain du plus grand Empire du monde?" demanda-t-elle avec un coup de fouet dans la voix à l'égard de War Doctor.
Avec sa veste de cuir, sa barbe grise, ses yeux tristes et sa voix chevrotante, l'individu semblait moins agréable et fringant que la version en vêtements rayés. Qu'importe. Sa propre beauté se fanerait un jour, mais dans un jour très lointain grâce à Dieu, et les cheveux gris et les rides se mettraient de la partie.

"Vous voulez dire que vous ne vous souvenez plus de votre promesse d'épousailles?" demanda-t-il à Eleventh.

"Je m'en souviens parfaitement bien, moi." promis Tenth avec calme.

"Mais lui a oublié. Ou il a pris cet engagement de fidélité éternelle un peu à la légère." rétorqua la Reine.

"Je suis désolé." dit Eleventh.

"Ce n'est pas entièrement sa faute." fit Tenth.

"Ah non? Serait-ce la mienne?" s'exclama la Reine.
"Jamais de la vie!" s'écria Tenth. "Mais les événements mettant en jeu plusieurs versions du même Seigneur du temps ont tendance à devenir... ehm... timey wimey."

"Ce qui ne veut rien dire du tout, vous en conviendrez." confia War Doctor.

"J'ai une solution pour vous forcer à vous rappeler ces instants." affirma la Reine.

"... vraiment?" dit Tenth avec une certaine crainte.

"Oh non... pas encore..." gémit doucement Eleventh en fermant les yeux.
War Doctor se mordait l'intérieur de la joue et ses yeux pétillaient de malice, voyant déjà comment Élizabeth réagirait.

"Mon amour, il faut rendre ses instants inoubliables. Et pour commencer, venez un peu par ici."

Elizabeth enroula ses bras autour du cou de Tenth et l'embrassa passionnément, mettant toute son ardeur et son amour à effectivement rendre ce moment immortel. C'était le mieux qu'elle pouvait faire sans enlever sa robe.

Et l'idée lui vint que si elle épousait le Docteur, elle aurait à sa disposition, en théorie, une douzaine d'époux différents. Doux Seigneur... est-ce que son lit serait assez large pour une telle nuit de noces? Et pendant que ses lèvres touchaient celles de Tenth, elle se dit que, pour le moment, le corps de celui-là était suffisamment mince pour ne pas avoir besoin de commander un lit plus grand.

Derrière Tenth, Eleventh et War Doctor souriaient de connivence.