lundi 16 juin 2014

Gallipicnic Nancy, un après midi de folie!


Un mois! Un long mois que j'attendais ce jour! Depuis que ma bonne amie et partenaire sur ce blog m'a annoncé que le prochain événement whovien de Gallifrance allait avoir lieu à Nancy! Je crois me souvenir avoir fait un bond d'au moins trente centimètres sur ma banquette quand j'ai apprit ça!

Et pendant ce long mois, j'ai peaufiné l'idée de tenter mon premier cosplay! Eh oui, un jour comme, on se doit de marquer le coup, surtout que j'avais le temps de réfléchir et de préparer! Le hasard combiné au fruit de mes recherches a abouti à un costume d'Amy! Je suis devenue Amelia le temps d'une journée, compagne du Docteur et jeune épouse d'un infirmier (oui, pour être précise, le cosplay était celui d'Amy dans The Impossible Astronaut...)

Amy alias Aurélie

Dimanche 15 juin ! Nous voilà enfin arrivés au jour J (ou le jour DW au choix!)

Tram manqué et autres petits problèmes techniques oubliés quand, avec ma très chère tatie et mon amie Lety, enfin arrivées sur la zone atterrissage des whoviens en folie au cœur de la Pépinière, des cris et des coucous (et une tentative de détournement raté pour nous envoyer à l'autre bout du parc...) nous ont accueilli.

Passons rapidement la suite, on a mangé, partagé les délicieux muffins chocolat banane de mon amie Lety (venue nous rejoindre pour ma plus grande joie!). Et soudain arrivée d'une adorable jeune fille, Manon, quoi que je pense qu'elle demeurera Ace pour bon nombre d'entre-nous. Très sympathique et particulièrement loquace, nous avons discuté de longue minutes... De la série bien évidemment! Si je commence à raconter en détail ce que nous nous sommes dites, ce post n'est pas près de finir! Ce que je retiendrai cependant de ces quelques premiers instants en compagnie d'une whovienne au minimum aussi passionnée que moi, c'est le bonheur de pouvoir partager avec quelqu'un qui comprend sa passion. Sa manière de raconter sa rencontre avec Sophie Aldred, figure emblématique de la série, me donne encore les frissons... Je rêve de pouvoir vivre cette joie un jour!

Ce n'est pas la première fois que cela m'arrive (je reviendrai sur un événement hors du commun qui mérite d'être noté plus loin dans cet article!), mais là, durant une journée comme celle-ci, nous avons le temps de nous poser et discuter pleinement et partager complètement la profondeur de notre passion.


Merci à Arthur Foreman pour la photo
Passons à présent à la deuxième partie de la journée, un excellent moment à nouveau et encore moteur de rencontres qui je l'espère vont concrétiser de possibles amitiés. Un quiz, un Time's up pour être précise, entre trois équipes prêtes à tout donner pour gagner, montrer leur passion pour whonivers et surtout... S'amuser!

S'amuser? Ça, je pense que le défi a été relevé! Et haut la main! Fous rires, délires et une bonne humeur communicatives, le tout mêlé d'un vrai esprit d'équipe entre personnes qui bien souvent ne se connaissaient pas, mais liées par une passion commune!

Et à ma très très grande joie, j'ai le bonheur d'annoncer que les Ponds (c'était nous!) ont gagné ce Time's up! Un petit dalek rouge en porte clé trop chou me regarde du coin de l’œil. Il demeurera la preuve de notre victoire, et celle de connaissance de la série! Je dois cependant reconnaître que les trois équipes étaient d'un haut niveau! La série n'avait aucun secret pour l'ensemble des participants... Et le plaisir du jeu a largement dépassé l'envie de gagner à tout prix! Une belle communion whovienne comme j'aimerais en vivre encore et toujours plus!

Quoi qu'en parlant de communion, le paradoxe (Pas temporel... Mais un paradoxe quand même) a voulu Run for your life n'est-il pas?). Les victimes furent nombreuses, et toutes consentantes, rassemblant, à notre grande stupéfaction, de nombreux curieux, observateurs étonnés de notre délire aquatique. Nous fûmes, l'espace d'un instant, nous whoviens français, le centre de attraction de la Pépinière de Nancy!
que la "guerre" rassemble plus que jamais les amateurs du whonivers! Une bataille d'eau comme je n'en ai jamais vue! Des litres et des litres (Non pas de sang...) d'eau versés sur les combattants de UNIT et les Autons! Des rires humides durant de très longues minutes, des courses effrayées (normal pour un fan de la série...

Dégoulinants tous joyeusement, la bataille s'est terminée sans morts ni blessés. Bien épuisés, nous avons tentés de nous sécher, le soleil décidant de jouer à cache-cache pour nous embêter un peu plus dans nos tentatives désespérées de ne pas nous enrhumer! Et je le reconnais, à ce moment, la Miss est revenue, la perruque détrempée a quitté ma tête... Tout aussi mouillée que mon postiche rouqin...

En fin de compte, nous avons réussit à retrouver forme humaine... (Pas de dalek ou autre cyberman au rendez-vous...) avant d'entamer une nouvelle séance de questions permettant de remporter des prix encore plus beaux! Deux questions pour être pré-sélectionné, et j'y ai répondu sans souci. Youhouhou, je vais pouvoir tenter de gagner de super prix (merci Album pour cette participation et les cadeaux merveilleux que vous avez permit de remporter!).

Malheureusement, je dois avoir le bras trop lent ou trop lourd à lever (non, je n'essaye pas de trouver une excuse... Je ne suis pas assez rapide, je l'avoue)... Une seule bonne réponse parce qu'une seule main assez rapide (Je vous entend déjà vous moquer... Vous pouvez y aller!) Je n'ai pas atteint la grande finale et n'ai pas reçu un des super prix! Mais l'ambiance était telle que la récompense était là, la joie, une bonne humeur communicative, des sauts sur place quand la réponse vous brûlait les lèvres, des messes-basses avec les autres spectateurs, observant avec excitation les trois finalistes... Des souvenirs gravés à jamais!


Des heures inoubliables gravées sur des photos de groupe (Ne me cherchez pas... Celle-là, c'est moi qui la prenait!...).

Quoique, je dois bien l'avouer, aussi merveilleuses soient ces photos, ce qui demeure réellement de ce picnic, ce sont les souvenirs, des rencontres inoubliables, des heures de joie et de bonne humeur... Et pour l'instant pas de nez bouché, ce qui est une bonne nouvelle... Quoique, je me demande soudain si ces tonneaux d'eau fraîche sur la tête et le dos n'était pas un appel pour faire venir le Docteur... Pour soigner notre belle bande de délurés, tous plus sympathiques les uns que les autres.

Bien, je pense que tout est dit (Ou plutôt, ce qui est dit ne correspond pas à 1/10ème de l'ambiance de ce que nous avons pu vivre en ce merveilleux dimanche (Pas étonnant que le Docteur n'ait pas été là, il ne se pose jamais les dimanches, que je me souvienne... Mais son esprit était là, plein et entier, tout autour de nous!))

J'ajouterai juste deux choses. La première est incroyable! Enfin, je la trouve incroyable. Une coïncidence comme il en existe peu... Le destin avait-il prévu cette rencontre ? Le samedi précédent le Gallipicnic, le hasard veut que je monte dans un train pour Metz, ce qui ne m'arrive "presque" jamais. Grève de la SNCF oblige, un seul train peut nous emmener à bon port à l'heure. Et une rencontre à la borne pour composter les tickets va rendre ce voyage plus que mémorable. Une jeune fille extrêmement sympathique commence à parler avec nous. Nous marchons ensemble jusqu'au quai, nous asseyons ensemble dans le train, et discutons. Et de fil en aiguille, nous découvrons avec étonnement (en tout cas pour moi) qu'elle est membre de Gallifrance et participe à l’organisation du Gallipicnic du lendemain. Alors devinez de quoi discutent deux whoviennes dans un Métrolor? D'histoires de Who! Les "voix" du Docteur sont décidément impénétrables. Je suis réellement ravie d'avoir rencontré Marion! Qui plus est dans des circonstances aussi mémorables.
J'imagine déjà dans ma petite tête plein d'autres occasions de revoir Marion et toutes ces personnes rencontrées lors de cet événement!
Parce qu'un whovien a besoin de partager sa passion et que la communauté prend peu à peu de l'ampleur en France !
C'est pourquoi, deuxièmement, je tenais à dire, Fa, Kate "River", Kate "du Brigadier", Manon, Arthur, Benjamin, Laureline, Thomas... Et tous les autres! Je ne vous oublierai jamais!

Et pour terminer cet article... Une petite vidéo! Merci Arthur pour ce hors série de tes Chroniques Soniques ayant pour sujet cette merveilleuse journée.



Encore un immense merci à Gallifrance!