lundi 28 avril 2014

Un autre anniversaire marquant : Happy Birthday RTD!

Veuillez m'excuser, je vraiment, vraiment navrée, comment ai-je pu manquer un autre anniversaire aussi marquant que ce lui de notre Russell préféré! Le 27 avril aussi! Vraiment, Shame on me! (Qui est aussi celui du personnage de Rose Tyler! Oui, il lui a donné sa propre date anniversaire, c'est adorable non?)

Joyeux Anniversaire Russell T. Davies!

Le seul et unique! Celui qui, aux côtés et avec le soutient de la grande Julie (Gardner!) a permis à Doctor Who de reprendre vie après 26 ans d'absence (outre le téléfilm de 1996!).


L'empreinte qu'il a indéniablement laissé dans l'Histoire de la série restera éternellement dans les mémoires des fans, cela ne fait aucun doute.

Son écriture tout à la fois pleine d'émotion, d'un humour subtile, parfois piquante et toujours d'une grande rigueur a laissé une trace indélébile.

Je ne compte plus le nombre de fois où, en un mot, une réflexion, une idée simple, une idée de génie, devrais-je dire, il est parvenu à me faire passer du rire aux larmes en une fractions de seconde. 

Il est parvenu à aborder des sujets pointus, parfois subversifs, toujours mémorables. Parvenir à faire réfléchir le monde part le biais d'une série de science-fiction est un challenge qu'il a relevé haut la main à de très nombreuses reprises.

Ce n'est pas pour rien que les RTDiens demeurent si nombreux, quatre ans après son départ de la série, laissant les rênes entre les mains d'un autre excellent scénariste, Steven Moffat.

Je ne suis pas ici pour dire untel est meilleur. Nous sommes face à deux monstres du monde de la scénarisation et tous les deux sont extrêmement talentueux. Les discussions, parfois "sanglantes", entre pro Moffat et pro Russell sont assez nombreuses et je ne désire pas entrer dans le débat. 

Russell et Moffat sont, à n'en pas douter des auteurs de talent, ils ont apporté leur patte à un univers déjà riche avant même qu'ils ne l'abordent. Tous les deux ont grandit avec la série d'origine, ont été bercés par le son du Tardis et leur travail, aussi différent puisse-t-il être, aura frappé de son sceau un programme déjà mythique.

Cependant, si je devais choisir entre les deux, bien que mon cerveau me souffle que cela est impossible, tant ces deux scénaristes sont à la fois différents et liés, mon cœur me poussera inévitablement à choisir Russell, pour l'émotion qu'il a su insuffler à ses années en tant que pilote (indirect) du Tardis. 

Je n'oublie pas qu'il a aussi su enrichir l'univers, lui apportant un autre visage emblématique et une autre atmosphère grâce à la série sœur Torchwood. Des mondes presque parallèles, pour ne pas dire opposés, sauf que des segments parallèles ne sauraient se croiser... Enfin... Comme le slogan du whonivers est : Rien n'est impossible... 


Russell T. Davies! Un nom gravé pour toujours et à jamais dans l'univers infini de Doctor Who!

Alors, Joyeux Anniversaire, cher Russell!